FAQ

CARA est une communauté d’institutions, de professionnelles et de professionnels de santé qui souhaitent échanger des informations de santé de manière sécurisée. Cette communauté est gérée et financée par l’Association CARA qui regroupe les cantons de Fribourg, Genève, Jura, Valais et Vaud.

La communauté offre aux professionnels, ainsi qu’aux patientes et au patients, divers services de santé numérique, dont le dossier électronique du patient (DEP).

Plus d'information

Ces services seront offerts au fur et à mesure de la mise en place du dossier de santé de CARA.

Le dossier électronique du patient (DEP) est un ensemble de données et de documents relatifs à la santé d’une personne. La patiente ou le patient, qui est propriétaire de son DEP, ainsi que les professionnelles et professionnels de la santé qui le prennent en charge peuvent y déposer de l’information pour la rendre disponible au patient et aux autres intervenants qui ont reçu un droit d’accès. L’objectif est de faciliter l’échange d’informations entre la patiente ou le patient et ses soignants ainsi qu’entre soignants afin d’améliorer la coordination des soins.

Plus d'information

Toute personne résidant en Suisse et disposant d'un numéro AVS peut ouvrir un DEP CARA.

Les documents enregistrés dans le DEP sont ceux que les professionnelles et professionnels de santé ont jugé pertinents de mettre à la disposition du patient et des autres professionnels de santé auxquels la patiente ou le patient donnera accès. Le patient peut également ajouter par lui-même des documents qu’il estime pertinent pour sa prise en charge.

Les assureurs privés et publics, les employeurs, ainsi que l’État ne peuvent pas accéder au système.

Pour participer au DEP, les institutions, les professionnelles et professionnels de santé doivent s’affilier à CARA (vous pouvez le faire sur cette page). L’affiliation est gratuite et permet non seulement d’utiliser le DEP, mais également les autres services que CARA mettra prochainement à disposition sur sa plateforme de santé numérique.

Toutes les institutions de santé, professionnelles et professionnels de santé reconnus peuvent s'affilier à CARA.

La plupart des hôpitaux et cliniques de Suisse occidentale sont déjà affiliés à CARA. De nombreux autres institutions, professionnelles et professionnels de santé nous rejoignent. Vous trouverez la liste complète ici.

Les EMS et les maisons de naissance ont l’obligation de participer au DEP d’ici au 15 avril 2022.

Afin que le système soit véritablement utile aux patientes et aux patients, ainsi qu’aux professionnelles et professionnels, il est également essentiel que l’ensemble des institutions et professionnels de santé travaillant dans le domaine ambulatoire participent également.

Au-delà de l'affiliation à CARA, la professionnelle ou le professionnel de santé devra disposer d’un moyen d’identification électronique certifié. CARA ne délivre pas ces moyens d’identification mais vous pouvez les obtenir auprès de :

L’utilisation de la plateforme se fait ensuite sur le portail CARA ou via votre logiciel de dossier patient informatisé si celui-ci a été adapté pour se connecter à la plateforme CARA.

Une affiliation permet un accès gratuit aux différents services offerts par CARA. Elle permet également de devenir membre de la communauté CARA et ainsi participer au développement de la santé numérique.

Elle implique de respecter les conditions générales d’utilisation.

L'affiliation est gratuite pour les institutions, les professionnelles et professionnels de santé qui sont établis dans les cantons de Fribourg, Genève, Jura, Valais et Vaud.

Pour les institutions et professionnels établis dans un autre canton, l'accès aux différents services de CARA est payant.

A l’heure actuelle, il est déjà courant qu’une professionnelle ou un professionnel doive chercher de l’information concernant une patiente ou un patient auprès d’un autre professionnel. Avec le système DEP, l’objectif est que les données soient disponibles au sein d’une plateforme commune. Un professionnel peut permettre à du personnel administratif d’accéder au DEP en son nom et sous sa responsabilité. Ainsi votre assistante ou assistant pourra également utiliser les services CARA. A terme, le DEP représente un gain de temps.

La plateforme CARA de santé numérique ne remplace pas les logiciels des professionnelles et des professionnels de santé, mais ceux-ci peuvent, moyennant des adaptations, interagir directement avec la plateforme CARA. Une telle « intégration » permet au professionnel d’utiliser le DEP directement depuis son logiciel habituel.

Par défaut, seul la patiente ou le patient a accès à toutes les données de son DEP. Il décide à quelles institutions, quelles professionnelles et quels professionnels de santé il souhaite donner un droit d’accès.

Seulement dans les cas d’urgence, quand le patient n’est pas en mesure de donner un droit d’accès, le professionnel peut accéder au DEP sans détenir des droits d’accès. Cet accès en urgence est immédiatement notifié au patient et enregistré dans le journal des accès.

La loi fédérale sur le dossier électronique du patient (LDEP) fixe que seule la patiente ou le patient et les professionnelles et professionnels de santé qui le prennent en charge et à qui il donne un accès peuvent effectivement accéder à ses données. 

Les assureurs, les employeurs et l’Etat n’ont par conséquent pas accès au DEP.

L'ouverture du service est prévue pour le premier semestre 2021. Les institutions, professionnelles et professionnels de santé peuvent toutefois déjà s'affilier afin de se préparer à l'ouverture du système.

Je m'affilie

CARA n'offre ses services qu'à ses affiliés et aux patientes et patients ayant ouvert un DEP chez CARA, mais le système DEP est compatible avec toutes les autres institutions, professionnelles et professionnels de santé en Suisse qui participent également au système DEP. Avec l'accord du patient, vous pouvez donc par exemple échanger des informations médicales entre un médecin romand et un hôpital des Grisons.

CARA est tenu de par la loi fédérale de prendre d’importantes mesures en termes de sécurité et de protection des données. Des mesures organisationnelles et techniques sont prises afin d’éviter une intrusion, mais aussi pour détecter une éventuelle tentative d’intrusion afin d’y réagir aussi vite que possible. Enfin les données conservées sont hébergées en Suisse et cryptées afin de les protéger.

Plus d'informations